Jobs,  Vie étudiante

Organiser sa recherche de stage

Tu dois effectuer un stage très prochainement et tu es un peu dans la panade ? Ou tu dois en trouver un pour la fin d’année scolaire et tu veux avoir des conseils pour mieux t’organiser ? Tu es au bon endroit ! On va te donner quelques conseils pour organiser ta recherche de stage et tu verras qu’un bon d’organisation pour une chose qui semble aussi simple n’est pas à négliger. 
Des offres de stage en veux-tu, en voilà mais la concurrence est rude. N’oublie pas que pour une seule et même annonce, vous pouvez être plus de trente candidats. De nombreuses offres sont disponibles mais le nombre d’étudiants cherchant un stage est colossale. Pour te distinguer et décrocher le stage de tes rêves, on va te filer un coup de main ! Alors suis ces cinq étapes et ton rêve s’exaucera !

 

Etape 1 : travailler son CV

Tu dois le savoir mais un CV est regardé environ 30 secondes par un recruteur avant qu’il ne fasse sa décision. Si ton CV n’est pas accrocheur ou tape à l’oeil, il passera à la trappe. Désolé d’être si direct… pas besoin d’être en école de graphisme pour avoir un CV cool ! Des templates gratuites et libres de droits sont disponibles sur de nombreux sites et comme on est sympathiques, on t’a mis quelques liens en bas de cet article. Donc une page word blanche écrit en Times New Roman, tu oublies ! On veut de l’originalité !

Concernant les informations, plusieurs techniques peuvent être utilisées. Une présentation succincte de ta personne avec juste les informations clefs ou alors un petit descriptif phrasé sont le moyen de capter l’attention du lecteur. Pour l’organisation du CV, en premier il faut que tu mettes tes formations de façon antéchronologique (c’est-à-dire du plus récent au plus ancien) : on oublie le brevet, le concours du plus beau dessin en CM2… on veut de la pertinence. Pense à indiquer ton baccalauréat (à ajuster en fonction de ton niveau d’études car à partir du moment où tu es en études supérieures, généralement c’est que tu as eu ton diplôme) et toutes tes formations qui ont suivies (licence, DUT, BTS, Master, formation diplomante…). Ensuite, n’oublie aucune de tes expériences professionnelles, c’est ce qui aura le plus d’importance auprès du recruteur. S’il voit que tu as réalisé des stages précédemment dans la même branche, cela ne sera que positif. Dans le cas contraire, que tu as très peu de stage mais pas mal d’expérience en tant que saisonnier, c’est un vrai plus car il verra que tu es motivée à travailler et ne rechigne pas à l’effort.

Enfin, mettre ses compétences (logiciels, qualités…) est intéressant car le recruteur va mieux cerner tes capacités d’apprentissage et ta personnalité. S’il te reste un peu de place, pourquoi pas mettre tes hobbies, des fois, où détour d’un entretien cela va te permettre de créer des liens et de te différencier dans l’esprit du recruteur.

Etape 2 : consulter les offres

Il est temps que tu regardes ce qui est proposé sur le marché du travail. Tout d’abord, où trouver des offres ? Soit tu fais une liste de toutes les entreprises susceptibles de t’intéresser près de chez toi et tu te lances dans l’aventure des candidatures spontanées. Seconde option, tu vas sur des sites spécialisés en recrutement, notamment des offres de stage (Styx Students c’est vraiment pas mal dans le milieu soit dit en passant…).

En passant par ces sites, tu vas pouvoir te faire une idée de ce qui est proposé, les attentes des recruteurs mais aussi te projeter en fonction de ta ville de prédilection et voir s’il faut élargir ton champ de recherche ou non. Une fois que tu t’es fait une idée, mets de côté les offres qui t’intéressent.

Etape 3 : rédiger ta lettre de motivation

Une lettre de motivation est à la fois personnelle et impersonnelle. L’enjeu est que le recruteur comprenne toutes tes motivations, ton envie d’acquérir des compétences et en expérience mais qu’en même temps, ce soit dans son entreprise que tu ais envie d’aller et nul part ailleurs. Alors présente toi, n’oublie pas de dire pourquoi tu postules et à quoi (s’il s’agit d’une offre en particulier), expliquer ton parcours et tes ambitions en quelques lignes et ne surtout pas omettre le paragraphe où tu vantes l’entreprise et où tu expliques pour c’est là que tu veux être et nul part ailleurs. Tu pourras écrire un paragraphe lambda qui s’adapterait à n’importe quelle entreprise mais faire des références à l’activité ou au cœur de métier est un plus.

Etape 4 : envoyer les candidatures

C’est l’étape de l’envoi, tu as fini de tout préparer : CV et lettre de motivation. Tu es prêt, tu penses être tomber sur l’annonce de tes rêves alors tu as postulé ! Le seul problème, c’est que tu as peut-être vu plusieurs offres qui te correspondent ? Comment faire pour ne pas te perdre dans toutes ces candidatures… et c’est là qu’arrive la 5ème étape !

Etape 5 : tenir un tableau récapitulatif

Tu as postulé à beaucoup d’offres pour mettre toutes les chances de ton côté et tu reçois plusieurs appels ? Mais tu te sens perdu(e) et ne te rappelle plus toutes les candidatures que tu as fait… Pas de panique, tenir un tableau récapitulatif de toutes tes candidatures est la solution ! Pas la peine de grands tableaux juste des informations importantes : date à laquelle tu as postulé, nom de l’entreprise, ville, le contact s’il y en a, le secteur d’activité et une case spéciale pour les entretiens que tu décroches. Voilà le tour est joué ! Pour les plus opérationnels sur Excel, vous pouvez même les trier par ordre alphabétique pour simplifier la recherche.

 

On souhaite que tu trouves ton job idéal et surtout fais toi confiance, c’est la clef du succès !

Ne t’inquiètes pas, on ne t’a pas oublié, voici les sites où tu peux trouver des CV gratuits et stylés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *