Vie étudiante

Réussir son entretien pour entrer dans une école ?

Tu stresses totalement à l’idée d’être convoqué dans l’école/la fac de tes rêves et de te décomposer, parce que tu ne sais pas quoi dire pour te vendre ? Tu vas trouver ici quelques conseils pour te préparer mentalement et cartonner à ton entretien.

Il faut d’abord savoir qu’un entretien de motivation ne sert pas uniquement à te questionner sur ton envie d’intégrer une formation. Le jury se doute bien que tu n’es pas juste venu pour enfiler des perles. Ce qu’il chercher à évaluer avant tout, c’est ta personnalité, ton dynamisme et ta maturité. C’est le moment de montrer que tu es plus qu’un dossier, des notes et des appréciations.

On va d’abord te demander de te présenter.

Il s’agit de prouver que ton parcours est cohérent avec la formation visée. Dans ton dossier de candidature, prends le temps de détailler ton cursus, les différents enseignements que tu as suivis… Si ton parcours est atypique, ne panique pas ! Tu pourras y trouver des compétences qui plairont aux responsables d’admission: une rigueur de travail, un sens de la réflexion, une professionnalisation déjà amorcée…

En ce qui concerne tes stages, boulots d’été ou bénévolats, il faut mettre en avant les expériences qui t’ont enrichi. Elles pourront illustrer ton ouverture d’esprit, ta débrouillardise, ta grande motivation ou encore ton esprit polyvalent.

Pendant l’oral, on te posera aussi des questions sur la formation que tu vises.

Tu devras expliquer les raisons qui t’ont poussé à choisir ce cursus plutôt qu’un autre. Tu devras montrer que cette formation te permettra de mener à bien ton projet professionnel. Si la formation que tu vises n’est pas très spécialisées, tu peux justifier que tu es curieux, que tu ne veux pas t’enfermer dans un secteur trop restreint et que les différentes débouchées de la formation t’intéressent. Il faut prouver que ce cursus est fait pour toi autant que tu es fait pour lui.

Si tu vises l’alternance, il faudra aussi leur prouver que tu es organisé, que tu as le sens du collectif, que tu es polyvalent, que tu sais gérer les imprévus et bien entendu, que tu es autonome en illustrant tout ça avec des exemples présentés de façon subtile.

Dans tous les cas, n’oublie pas l’essentiel: croire en toi ! On sait tous que du sans de Super-man coule dans tes veines, ne nous mens pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *